L'A.T.M., une articulation entre l'ostéopathe et le dentiste

J.P. AMIGUES

Jean- L'approche ostéopathique de l'articulation temporo-mandibulaire peut donner au chirurgien dentiste l'occasion de "s'évader" de la bouche de son patient. Il ne servirait à rien de traiter une malocclusion provoquée par une lésion ascendante à l'aide d'un gouttière ou d'une autre thérapeutique, alors que cette malocclusion est peut-être le reflet d'une cause extérieure à la bouche. La présente étude a aussi pour ambition d'amener l'ostéopathe à avoir un dialogue avec le praticien de l'art dentaire. Il est aberrant de commencer un traitement ostéopathique sur un patient qui présente une malocclusion primaire réflexogène.

Format 21x27 cm - 240 pages - nombreux dessins - Ed. 1991

Référence : 1126A
Prix
: 48 euros

ISBN 2-87644-021-0